Boîte SPAM emailings

Emailings : passer en SPAM ≠ passer pour un SPAM

Si votre emailing passe en SPAM, la réputation du serveur d’envoi, de l’adresse expéditrice ou la qualité de rédaction de votre objet ou votre contenu doit être remis en cause. Paramétrer le SPF du domaine expéditeur peut corriger en partie ce problème.

Votre emailing a beau arriver à bon port dans la boîte de réception de votre destinataire, cela ne signifie par forcément que vous ne « passerez » pas pour un SPAM auprès de votre cible. Un expéditeur non reconnaissable ou un contenu non sollicité favorisera le passage manuel soit dans la corbeille, soit dans la boîte à SPAM. Dans ces deux cas, vous serez considéré comme spammeur par l’utilisateur. L’image de votre entreprise ou de votre marque en sera partiellement dégradée.

Un seul conseil : définissez au moins un nom et mail d’expéditeur reconnaissable et rassurant, et travaillez dans la mesure du possible sur des bases qualifiées (opt-in, voire double opt-in) ou sur votre base cliente active.

Laisser un commentaire